Quelques styles de communication


Dans le sport, comme partout ailleurs, communiquer est important. Lors d’une conversation entre un moniteur et un archer ou entre deux membres du comité, savoir comment se placer pour faciliter la communication est toujours bénéfique.


Voici 4 manières très schématisées et simplifiées de se positionner pour communiquer. Chacune a ses avantages et ses inconvénient mais aucune n’est juste ou fausse. S’adapter à chaque situation est la meilleure méthode pour communiquer au mieux. En général, un mix de plusieurs manières est ce qui donne de meilleurs résultats.


La Bulle






→ Chacun reste dans sa bulle

  • Risque de deux monologues.

  • Peu de compréhension des deux côtés.

  • Ne permet pas une relation de confiance.

  • Permet de se recentrer.

  • Permet de rester connecté à ses valeurs.


L’Identification






→ « Je me mets à la place de l’autre ».

  • Permet l’empathie, la compassion.

  • Peut entraîner une perte de ses propres repères.

  • Rend influençable celui qui est entré dans la bulle de l’autre.

  • Perte de recul.


La Métaposition









→ Position d’observateur.

  • Position neutre et objective.

  • Permet de s’extraire des positions émotionnellement chargées.

  • Offre des possibilités d’analyse.

  • Peu d’implication personnelle.

  • Peut entraîner une certaine froideur.


La Projection







→ Application de ses valeurs, sa vie et son raisonnement à la vie de son interlocuteur.

  • Permet d’embarquer ses auditeurs en racontant son expérience.

  • Ancien moyen de communication des enseignants.

  • Peut devenir écrasante.

  • Ne respecte pas les valeurs, la vie et le raisonnement de l'autre.


→ Pour aller plus loin: Savoir écouter, ça s’apprend !; Christelle PetitCollin; Editions Jouvence.

6 vues

Noelia Herrero

Entraîneur Swissolympique

  • Blanc Icône Instagram
  • facebook